Moulin banal de Grondines, par Olivier Larochelle CC-BY-NC

Moulin banal de Grondines

Classé bien archéologique le 16 mars 1984,  le moulin banal de Grondines est l’un des plus anciens parmi les dix-huit moulins à vent encore debout au Québec. Il abrite une exposition permanente qui raconte sa double vocation, de moulin à farine à station de signaux maritimes.

Construit en 1674 par Pierre Mercereau pour les Hospitalières de Saint-Joseph, le moulin est une tour cylindrique de trois étages en maçonnerie de pierre, recouverte d’un crépi blanchi et coiffée d’une toiture conique de bardeaux de bois. Il fait partie d’un site archéologique plus vaste nommé le village déserté de Grondines (soit l’ancien emplacement du village de Grondines) et s’élève le long du fleuve Saint-Laurent.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Tumblr