Archives pour l'étiquette culture

Culture

Les résidents de Deschambault-Grondines n’ont rien à envier à ceux des grands centres urbains en matière de vie culturelle. Des activités pour tous les goûts et pour tous les âges sont effectivement offertes aux citoyennes et aux citoyens.

Les bénévoles et le personnel de Culture et Patrimoine Deschambault-Grondines travaillent à pérenniser les liens qui unissent les gens à leur patrimoine, à protéger la qualité de vie qu’il leur procure et qu’il procurera aux générations futures. Pour ce faire, ils proposent aux citoyens et aux visiteurs des expositions traitant de patrimoine et des expositions d’art visuel pendant la saison estivale.


Ateliers du moulin

Organisés par Culture et Patrimoine Deschambault-Grondines, les Ateliers du Moulin  proposent différentes formations liées aux métiers traditionnels et aux métiers d’art s’adressant à un large public.


 

La musique a toujours occupé une place importante dans la communauté de Deschambault-Grondines. Lorsque les Sœurs de la Charité se sont retirées, la Municipalité a acheté le Couvent de Deschambault pour y loger, entre autres organismes, l’École de musique Denys Arcand. On y perpétue la tradition d’enseignement de la musique. De nombreux concerts et spectacles y sont offerts à différentes périodes de l’année.


Les amants de la littérature trouveront quant à eux tout ce dont ils ont besoin dans les deux bibliothèques publiques de la municipalité : la bibliothèque du Bord de l’eau et la bibliothèque l’Ardoise.


Les immeubles patrimoniaux et les sites enchanteurs que recèle la Municipalité ont fait sa renommée. À juste titre, Deschambault-Grondines est membre de l’Association des plus beaux villages du Québec


Portneuf culturel

Les travailleurs culturels et les citoyens de Deschambault-Grondines maintiennent des liens solides avec les autres personnes qui œuvrent dans leur région. Le site web Portneuf culturel offre désormais une vitrine aux organismes qui proposent des activités culturelles.

Centre d’archives régional de Portneuf

Le Centre d’archives régional de Portneuf (CARP) met à la disposition des citoyens des documents d’archives de toutes sortes : documents textuels, photographies, cartes et plans, films et vidéos, enregistrements sonores, etc.
 Mission et mandat

Le CARP a pour mission de conserver et de mettre en valeur le patrimoine archivistique de la région de Portneuf. Son mandat consiste également à sensibiliser la population à la conservation des archives familiales.  L’organisme est membre du réseau québécois de services agréés d’archives privées reconnu par Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

 

Services offerts

Le CARP dispose d’une expertise professionnelle et d’espaces de conservation sécuritaires qui permettent d’accueillir les archives, de les conserver et d’en favoriser la consultation et la mise en valeur. Le CARP est ouvert à toute personne qui s’intéresse à l’histoire de la région de Portneuf. La section généalogie offre aux chercheurs de nombreux documents de références : répertoires de baptêmes, mariages et sépultures, recueils généalogiques de différentes familles de la région, registres paroissiaux, greffes de notaires et recensement. Nous offrons également un service de reproduction (photocopies et numérisation) de tous les types de documents (textes, négatifs, etc.) anciens ou récents.

Le CARP offre aux municipalités et aux entreprises des services professionnels en gestion des documents administratifs.

Vieux Presbytère de Deschambault

Bâtiment phare du patrimoine québécois, le Vieux Presbytère (1816) domine le fleuve Saint-Laurent du haut du cap Lauzon. L’ancienne demeure presbytérale est le point de départ vers la découverte du cœur institutionnel de Deschambault et du cap Lauzon. L’exposition permanente « Vous êtes ici au Vieux Presbytère » raconte l’histoire du site et des humains qui y ont laissé leurs empreintes. Chaque été, l’édifice classé noue ses racines au présent en proposant des expositions d’art contemporain.

Sentier de la Fabrique de Grondines

Sentier de la fabrique

Situé entre le  littoral du fleuve Saint-Laurent et du chemin du Roy, le sentier de la Fabrique est un important projet de valorisation du patrimoine et de préservation du milieu naturel.

Ce projet collectif, élaboré à l’initiative de la Corporation des Amis du moulin de Grondines, en partenariat avec la fabrique de la paroisse et la Municipalité de Deschambault-Grondines, a permis la réappropriation par la Municipalité d’un site où l’on retrouve des bâtiments patrimoniaux et des espaces naturels d’une grande valeur identitaire.

L’église, le presbytère et le cimetière constituent l’ensemble patrimonial du noyau villageois.  Le sentier se poursuit en traversant une zone à caractère écologique très riche et diversifiée: marécage, étang, prairie et boisé.  Ce véritable sanctuaire a permis la préservation du paysage sur le littoral et la protection de la diversité écologique des habitats naturels pour l’épanouissement de la flore et de la faune, tout en maintenant l’accessibilité physique et visuelle au fleuve. Des panneaux d’interprétation thématiques complètent l’ensemble.

Moulin banal de Grondines, par Olivier Larochelle CC-BY-NC

Moulin à vent de Grondines

Classé bien archéologique le 16 mars 1984,  le moulin banal de Grondines est l’un des plus anciens parmi les dix-huit moulins à vent encore debout au Québec. Il abrite une exposition permanente qui raconte sa double vocation, de moulin à farine à station de signaux maritimes.

Construit en 1674 par Pierre Mercereau pour les Hospitalières de Saint-Joseph, le moulin est une tour cylindrique de trois étages en maçonnerie de pierre, recouverte d’un crépi blanchi et coiffée d’une toiture conique de bardeaux de bois. Il fait partie d’un site archéologique plus vaste nommé le village déserté de Grondines (soit l’ancien emplacement du village de Grondines) et s’élève le long du fleuve Saint-Laurent.

 

Église Saint-Joseph de Deschambault, par Olivier Larochelle CC-BY-NC

Église Saint-Joseph de Deschambault

En érigeant l’église Saint-Joseph, Thomas Baillairgé a porté l’architecture religieuse à sa forme la plus parfaite. Des trésors d’art et de patrimoine y sont encore conservés et un guide permet de découvrir le remarquable ensemble statuaire de Baillairgé, les sculptures de Jobin, les tableaux de Roy-Audy, l’orgue centenaire…
Église Saint-Joseph lors de l'événement Moment de mémoire, par Denis Baribault ©
Église Saint-Joseph lors de l’événement Moment de mémoire, par Denis Baribault ©

L’édifice en pierre, construit de 1835 à 1838, présente un plan en croix latine formé d’une nef à trois vaisseaux, d’un transept à pans coupés et d’un choeur plus étroit terminé par une abside aux coins arrondis. L’élévation comporte deux étages complets. La façade comprend un corps central en saillie couronné d’un pignon à croupe doté d’un amortissement orné d’une statue de saint Joseph. Cet avant-corps est flanqué de tours surmontées d’un clocher à deux lanternes terminé par une flèche. La sacristie en pierre, de plan rectangulaire à un étage et demi et coiffée d’un toit à croupe, est greffée à l’abside dans le prolongement du choeur. Elle est reliée au bras nord du transept par un chemin couvert en pierre qui épouse la courbe de l’abside.Une annexe en bois est disposée à l’angle du bras sud du transept et du choeur.

L’église de Saint-Joseph, érigée sur un promontoire qui domine le fleuve Saint-Laurent nommé cap Lauzon, s’élève au coeur d’un ensemble religieux catholique comprenant aussi deux anciens presbytères, le cimetière, l’ancienne salle des habitants et l’ancien couvent, entourés de vastes espaces verts plantés d’arbres.

Ce bien est classé immeuble patrimonial et bénéficie d’une aire de protection qui s’applique aussi au terrain. Vingt-huit objets patrimoniaux classés y sont associés.

Église Saint-Charles Borromée de Grondines, MRC de Portneuf ©

Église Saint-Charles-Borromée de Grondines

Construite entre 1839 et 1842 selon les plans de Thomas Baillairgé, et transformée à maintes reprises depuis lors, l’Église Saint-Charles-Borromée a acquis un caractère néogothique exceptionnel.

L’architecte Zéphirin Perrault (1838-1906), qui a donné une forme ogivale aux ouvertures en 1879, et l’architecte Joseph-Georges Bussières, qui a dessiné les clochers asymétriques en 1895, sont les principaux instigateurs de ces changements. Toutefois, l’intérieur de l’église, réalisé par Augustin Leblanc (1799-1882) entre 1844 et 1856, conserve toujours son style néoclassique original.

Le mobilier d’origine comporte la chaire, le dorsal du banc d’œuvre, les trônes et les stalles du chœur. Plusieurs autres éléments de l’église sont de grand intérêt : le tabernacle du maître autel, récupéré de la première église, a été sculpté par les Levasseur en 1745 et les autels latéraux ont été réalisés à l’atelier de Thomas Baillairgé.

Outre ces œuvres importantes, la fabrique de Grondines possède des tableaux de Jean-Baptiste Roy-Audy (Saint-Charles-Borromée) et de Théophile Hamel (1817-1870) (Notre-Dame du Rosaire), un ensemble statuaire en plâtre issu d’un atelier québécois, acquis en 1879, ainsi qu’un orgue Casavant installé en 1904. L’église, classée en 1987, et le presbytère, classé en 1966, constituent le point de départ du sentier de la Fabrique menant au site d’implantation du premier noyau villageois, au bord du Saint-Laurent.

Les vestiges de l’église de 1713 et du presbytère de l’époque y sont visibles, tout près du moulin banal de 1674.

Moulin de la Chevrotière, par Olivier Larochelle CC-BY-NC

Moulin de la Chevrotière

Un magnifique moulin à eau d’inspiration française

Le Moulin de la Chevrotière de Deschambault fut construit en 1802 par le seigneur Joseph Chavigny de la Chevrotière. Une dépendance bâtie  vers 1766 et qui faisait partie du premier moulin est adjointe à l’édifice principal.

Situé sur la petite rue Chavigny, ancien parcours du chemin du Roy, ce bâtiment est classé monument historique depuis 1976. Le moulin abrite une exposition permanente au sujet des métiers traditionnels ainsi que des expositions d’art visuel.

Culture et Patrimoine Deschambault-Grondines a inauguré l’exposition « Savoir – faire – durer : l’art des gens de métier », dans laquelle le savoir-faire des artisans du bois, du fer et de la pierre ainsi que celui des pilotes du Saint-Laurent y sont mis à l’honneur. Les bâtisseurs du Moulin de La Chevrotière ont laissé un héritage qui témoigne de leur génie créateur. Cette exposition rappelle l’importance de la transmission des connaissances lorsque sont entreprises des actions de sauvegarde du patrimoine mobilier et immobilier. Les très nombreux pilotes du Saint-Laurent installés à Deschambault et à Grondines ont aussi laissé des traces de leur apport dans le paysage culturel. Ils voient leur travail salué dans cette exposition. Toujours dans l’esprit de la reconnaissance des savoir-faire traditionnels et de leur transmission, une collection de portes anciennes et quelques objets d’art sont présentés dans les combles du moulin. Pour amener les visiteurs à s’approprier une part de ces savoir-faire, un espace leur est réservé où ils peuvent vérifier leurs propres aptitudes de créateurs.

 

Service des loisirs

Centres des Loisirs

Les centres des loisirs, des lieux ouverts à tous.

Pour se retrouver entre amis, en famille et profiter des installations mis à votre disposition (jeux de tables, baby-foot, table de billard, Ping Pong, Mississippi, etc.).

Secteur Deschambault

Édifice J.-A.-Côté
124, rue Janelle
418 286-6827

Secteur Grondines

Centre des Roches
505, chemin Sir-Lomer Gouin
418 268-3434
 

Pour informations : 

Céline Castonguay, responsable du Service des loisirs   418 286-3971 | loisirs@deschambault-grondines.com


PROGRAMMATION ET INSCRIPTION

Consultez le guide des loisirs pour connaître les horaires de chaque activité et inscrivez-vous en ligne de manière facile et sécuritaire.

Cliquez ICI pour vous inscrire.

Guide des loisirs Deschambault-Grondines – HIVER 2021

Guide Loisirs 2021-2022 – Secteur ouest

 

POLITIQUE DE TARIFICATION DES LOISIRS

Cette politique a pour objectif, entre autres, d’établir les règles applicables aux remboursements des activités de loisirs.

 


Dans ma rue, on joue

Les enfants peuvent jouer dans les rues en sécurité ! Le projet Dans ma rue, on joue ! est une initiative incitant les petits et les grands à jouer sécuritairement dans certaines rues résidentielles.

Consultez le document ci-dessous pour en savoir plus.

DANS MA RUE – Processus de traitement – Présentation 

Remplissez le formulaire ci-dessous si vous désirez proposer une rue.

FORMULAIRE dans ma rue on joue


La municipalité vous propose de nouvelles activités et des circuits de marche active !

Dans le but de vous encourager à vous tenir en forme, à prendre l’air et pour vous permettre de vous évader l’espace d’un moment, la municipalité vous propose 2 circuits de marche.

  • Circuit du Vieux Moulin de Grondines; départ du Centre des Roches
  • Circuit des Jardins du Cap-Lauzon, départ de la rue de l’Église

Voici les cartes des circuits :

 

 

 

 

 

 

Au cours de votre randonnée, vous pourrez pratiquer une série d’exercices accessibles avec votre cellulaire ou votre tablette. Des affiches sur lesquelles se retrouve un code QR sont disposées tout au long de votre parcours. Vous serez alors dirigé virtuellement à votre entraîneur pour vous initier aux exercices.

Pour les plus jeunes?!

Une chasse au trésor multimédia. Des petits personnages seront cachés dans la municipalité, parfois dans nos sentiers, parfois dans nos parcs… Lorsque vous les apercevrez, scannez le code QR de ceux-ci et découvrirez des questions sur différents thèmes (musical, animal, comique, etc.). Le contenu sera sans cesse renouvelé, du plaisir assuré?!

Nous vous rappelons de respecter l’ensemble des consignes sanitaires en vigueur lors de la pratique des différentes activités hivernales. Profitez de l’hiver?!


 

SALLE D’ENTRAÎNEMENT

La salle d’entraînement, localisée au Centre J.-A.-Côté, est équipée de tapis roulants, de vélos stationnaires, d’elliptiques, de poids libres et d’appareils de musculation. Un kinésiologue élabore, pour chaque personne qui s’inscrit, un programme  d’entraînement adapté et sécuritaire.

 


MINI-GYM

Un lieu où les enfants peuvent jouer, courir, grimper, sauter…

Le Mini-gym de Deschambault-Grondines est un espace de jeu gratuit destiné aux enfants de 5 ans et moins. Le local est conçu pour la pratique du jeu libre, où les enfants peuvent aménager sans contrainte leur propre parcours avec le matériel mis à leur disposition. Le lieu et les modules de jeu sont sécuritaires. Le local est ouvert cinq jours sur sept, dont la fin de semaine.

Suivant le principe du jeu libre, il n’y a ni animateur ni surveillant attitré. Les accompagnateurs se relaient pour veiller sur les enfants tout en discutant, si bien que le Mini-gym est considéré comme un lieu de socialisation et d’échange. Divers groupe, comme les CPE, ont aussi fait d’une visite au Mini-gym leur activité récompense de la semaine.

Le Mini-gym est un complément intérieur aux parcs aménagés par la Municipalité et le pendant jeunesse du centre d’entraînement. Il s’inscrit dans la volonté collective d’améliorer le milieu de vie des citoyens de Deschambault-Grondines.

L’arrivée de jeunes familles a porté la population à 2200 habitants. Le Mini-gym contribue à l’amélioration de la santé physique des enfants tout en développant leur sentiment communautaire.

Deschambault-Grondines a reçu un prix  de « Carrefour action municipale et famille » à Montmagny le 8 mai 2015, dans la catégorie « Municipalité de moins de 10 000 habitants », pour l’aménagement du Mini-gym.

 Règles mini-gym


PLAN DIRECTEUR DES PARCS ET DES ESPACES VERTS

Consultez la version finale du Plan directeur des parcs et des espaces verts et ses annexes afin de prendre connaissance des actions que la municipalité et ses partenaires entendent réaliser au cours de 5 prochaines années afin de maintenir et de développer son réseau de parcs et d’espaces verts publics.

Le Plan directeur des parcs et des espaces verts a été adopté par le conseil municipal le 14 novembre 2016.